Pourquoi l’isolation est-elle la première mesure d’économie d’énergie ?

Nous sommes tous soumis à la même problématique : le prix de l’énergie augmente alors que nos salaires stagnent. La conséquence est que nous sommes à la recherche de solutions pour dépenser moins. Seulement, comme souvent, pour dépenser moins, il faut investir un peu. C’est dans cette optique que nous vous présentons aujourd’hui les raisons pour lesquelles il est impératif d’investir dans l’isolation de votre maison pour économiser de l’énergie.

isolation-economies

Pourquoi isoler les portes et fenêtres pour diminuer ma consommation énergétique ?

Elles sont responsables, quant à elles, de 25 % de la perte de chaleur. En cas de rénovation, le budget est évidemment plus lourd que dans l’exemple précédent. Par contre, en cas de construction, n’hésitez pas une seule seconde. Le double ou le triple vitrage s’avèreront être le bon choix car ils limitent l’entrée du froid et la sortie du chaud. Vous devrez cependant être très vigilants sur la pose des joints qui ne devra pas, en étant mal faite, vous faire perdre tout le bénéfice de votre investissement. En effet, il est souvent constaté que les ponts thermiques se trouvent exactement là.
Pour ceux qui ne peuvent pas se permettre cette dépense, faites-les poser une par une, en commençant par celles exposées Nord. En attendant de pouvoir faire le reste, posez des volets et/ou installer des doubles rideaux épais. Il est bien entendu que cela n’aura pas le même effet, mais cela aura au moins le mérite de limiter les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur. Seul inconvénient de cette méthode, c’est qu’il faut rester dans du standard, de façon à pouvoir toujours trouver la même gamme et éviter d’avoir des fenêtres et portes dépareillées.

Pourquoi isoler les combles aménagés pour diminuer ma consommation d’énergie ?

Des combles non isolés sont responsables de 30 % de la déperdition de chaleur de la maison. C’est totalement logique puisque la chaleur monte. Si rien ne l’arrête, elle s’évacue par la toiture. Faisons un peu de mathématiques. Si vous dépensez en moyenne 100 € par mois en énergie de chauffage pour une maison de 150 m2 sans toiture isolée, cela fait 1 200 € par an. Maintenant, faites installer une isolation dans vos combles. Votre facture énergétique passera à 800 € par an, soit une économie mensuelle d’environ 35 €. C’est approximativement le prix au m2 d’une bonne isolation.
Sauf pour la région Bruxelles-Capitale et la Région flamande, le crédit d’impôt pour isolation des combles est, pour l’année fiscale 2018, de 30 % plafonné à 3 200 € par habitation. Une maison de 150 m2 sur deux étages équivaut à 75 m2 de combles à isoler. Partant d’un prix moyen d’une isolation à 35 € du m2, cela nous donne : (75×35) = 2 625 € – 30 % de réduction d’impôt, soit 790 € = 1 835 € d’investissement. Ce dernier permet, nous l’avons vu plus haut, une économie de 35 € par mois. Résultat, votre investissement est rentabilisé en à peine plus de 4 ans. Ensuite, c’est du bénéfice.

isolation-economies-energie

Pourquoi isoler les murs pour éviter les pertes de chaleur ?

Il est inutile de se relancer dans les calculs de tout à l’heure, vous aurez compris le principe. Toujours est-il qu’au vu des 20 % de chaleur qui se sauvent par ce biais, ce n’est pas une chose à négliger non plus. Quand vous en serez là, pensez bien à isoler également les pièces qui ne sont pas des pièces de vie. Un garage, un cellier ou une buanderie, même si vous n’y êtes que quelques minutes par jour doivent ne pas être des endroits susceptibles de créer des arrivées d’air froid dans la maison. Pourtant, ce sont souvent eux que l’on oublie, par ignorance ou problème de budget.

Conclusion

Maintenant que vous connaissez les tenants et les aboutissants d’une promesse d’économies futures, sachez que vous pouvez être aidé dans vos choix en faisant faire un diagnostic thermique qui vous montrera les points faibles de votre habitation. Et, pendant votre réflexion sur les investissements à faire, n’oubliez surtout pas de prévoir l’installation d’un système VMC. En effet, l’isolation empêchant l’air de circuler librement entre l’intérieur et l’extérieur, l’humidité s’installera beaucoup plus facilement et l’air que vous respirerez sera moins sain.